Appelez nous : 06 27 24 70 02

Interview: Daniel Juillaguet le musher persévérant.

Daniel Juillaguet, musher français reconnu pour participer aux courses de LD, passionné de ski alpinisme et originaire du Tarn tu pratiques le mushing depuis plus de 20ans maintenant, donc c’est parti pour une petite interview ensemble. 
Daniel,juillaguet,musher,mushing,husky,alaskan,chien,lgo,amundsen,odysée,07
(c)Eric Roustand
Alors présentation de Daniel, l’homme, hors du mushing,, qui es tu? que fais tu ?
Je suis avant tout sportif,proche de la nature et amoureux des animaux en général. Marié à Cathy depuis 20 ans et père de 3 garçons qui pratiquent le ski alpinisme à un très bon niveau(Swann et Will) et le trail (Robin). Notre vie familiale s’articule autour des chiens et des diverses compétitions de toute la famille.Mes fils sont venus sur toutes les courses auxquelles j’ai participé excepté l’Amundsen Race. J’exerce le métier de Masseur Kinésithérapeute dans le Haut Jura.
Comment arrives tu dans ce monde fait de chiens, de mushers, de handleurs?
J’ai donc toujours eu des chiens ou autres animaux autour de moi.Après une traversée du Canada en vélo en 1989 où je traverse le Yukon,je remets cela en 1992 pour atteindre le Cap Nord où je rencontre un musher à l’entrainement l’étincelle est allumée.Je rencontre Cathy en Ariège et nous achetons notre 1er Sibérien puis 2 puis 3…
Je ne connais rien au traineau,j’achète des livres en anglais,adhère à l’Astrape le club de traineau de notre région et débroussaille le terrain avec l’aide de mushers sprinters(Pailhès,Guiral…).Mon idée d’alors c’est la Yukon Quest…
Ton métier, ta famille, tes autres passions te prennent du temps, est ce difficile de s’organiser quand on en arrive a une qualité de mushing comme la tienne?

 Je divise ma saison en plusieurs phases qui me permettent de conjuguer mon entrainement personnel avec les compétitions et entrainements de la famille.C’est la condition pour durer avec une famille.Du fait de mon travail en indépendant,j’arrive à organiser mon temps de travail de manière à pouvoir préparer mes chiens au mieux durant la phase précompétitive et à prendre du temps pour les courses.Cela se fait néanmoins aux dépends du temps de sommeil.

Parle nous de ton élevage, tes chiens, tes choix à ce niveau d’expérience, tes ambitions, tes projets ? 

J’ai un chenil d’Alaskans Huskies de lignées longue distance que j’ai plus ou moins modelés à mon goût.Ce sont des chiens très sociables avec un très fort will to go,un beau look nordique et qui se blessent peu.J’ai décidé d’améliorer ces souches par l’apport de nouveaux chiens en provenance du chenil d’Emil Inauen.J’espère beaucoup sur la saison 2015.Mon ambition c’est bien sûr d’être à la bagarre sur LGO 2015 et de participer aux Championnats du monde LD pour y être compétitif.

La Grande Odyssée 2011 -

Concernant tes chiens, avec quelles lignées travailles tu? les origines? 
Ce sont de pures origines longue distance,chenil de Ketil REITAN,Doug SWINGLEY,des croisements de chiens de Jeff KING et tout récemment un apport de chiens d’Emil INAUEN.
Nous t’avons suivit sur LGO2014 raconte nous un peu, content je suppose? tes chiens ont été au top? et surtout partit pour la refaire en 2015 avec un objectif précis? 
LGO 2014 a été un prolongement de 2013 avec le même pool de chiens tous nés à la maison qui ont suivi une courbe ascendante.Une victoire d’étape,des podiums,un podium final loupé sur une erreur stratégique.Tout cela avec un team à l’entrainement de 14 chiens et 12 chiens et demie qui ont couru !Cela a surtout été possible grâce à l’aliment de grande qualité que j’utilise: Happy Dog.
Je pense refaire la même préparation.
Daniel,juillaguet,musher,mushing,husky,alaskan,chien,lgo,amundsen,odysée,06
(c)Eric Roustand
Comment t’es tu préparé pour cette course, comment as tu entraîné tes chiens?
Ma préparation n’a rien de secret.Je m’entraîne personnellement en course à pied et vélo avec quelques objectifs chrono pour me mettre un peu de pression à l’entrainement.L’entrainement des chiens se fait avec un Troll Kart,l’outil idéal,écologique et le plus proche du traineau.Je fais entre 2000 et 2500 km avant LGO.
Daniel,juillaguet,musher,mushing,husky,alaskan,chien,lgo,amundsen,odysée,03
(c) Alex et Kirsten Poulsen
Question qui m’intrigue, personnellement, tu n’as jamais loupé une LGO pourquoi cela? Pourquoi cette course plus qu’une Femund ou une Finnmark?
J’ai commencé par faire la Finnmark avant LGO,ce qui m’a donné mon ticket pour participer à la 1ère LGO.
J’y ai participé 6 fois .
J’ai également fini 4 fois la Femundlopet : 3 x 600 et 1 x 400
LGO est tout d’abord la course la plus facile à préparer pour moi,la plus adaptée à mon type de mushing et celle qui correspond le mieux à ma vision de ce sport.C’est l’occasion de faire partager via les médias et le public une passion et donner une autre image de notre sport qu’un mushing passif.
Les courses que tu as effectué après la GO, quelles sont elles?
Transmargeride,Croix du Sud,Transalpes.Pirena,Alpen Trail,Finnmarkslopet,Femundlopet,Amundsen Race
Parles nous de ton palmarès, les courses que tu as aimé, celle que tu as le moins appréciée, et celle que tu ne fait pas et pourquoi?
Je n’ai pas un palmarès majeur.Ma plus belle saison reste 2014Les courses que j’ai le plus aimées sont bien évidemment LGO et AmundsenRace.J’aime bien la Finnmarkslopet pour son parcours mais à chaque participation j’y ai eu des problèmes en partie dus à la défiance et à un certain manque de convivialité norvégien.
Te tiens tu informé sur les compétition longue distance en général? sur les mushers ancienne et nouvelle génération?

Je suis bien évidemment toutes les grandes courses longue distance à travers internet.

Avec ton expérience, et ton recul, y a t’il quelque chose que tu aimerais changer sur ton parcours? sur ton élevage?
Je suis arrivé à une période où se finissait l’Alpirod.J’ai perdu beaucoup de temps dans l’élevage de lignées de sibériens qui m’ont donné beaucoup de soucis.Cela dit cela m’a appris la patience et à ne pas gérer les chiens comme un vulgaire matériel.J’ai regretté de n’avoir pas plus de conseils de mushers français chevronnés qui auraient pu apporter beaucoup plus à notre sport.Sinon je suis très content de mon parcours de mes rencontres même si les paramètre conditions d’entrainement et acceptation de notre sport sur les sites nordiques auront toujours été un facteur limitant.
Daniel,juillaguet,musher,mushing,husky,alaskan,chien,lgo,amundsen,odysée,04
(c)Eric Roustand

Dis nous, quel rapport entretien tu avec le monde du mushing, au fil du temps, les fédés, les mushers partage nous ton ressentit?

J’aimerais entretenir plus de rapports de manière à faire réellement accepter notre sport en temps que tel pas uniquement comme une activité pour touriste en stations.
Je ressens toujours un gros chocs d’égos dans ce sport.
C’est malgré tout un milieu de gens très passionnés sans bling bling !
Peux tu partager avec nous les conseils que tu donnerais à un jeune musher qui ce lance dans cette pratique? et les conseils en général que tu pense être judicieux et choses importantes à savoir?
Le premier conseil serait de ne commencer ce sport que si l’on aime réellement les chiens.C’est le moteur essentiel.
Toujours respecter ses chiens avant tout
Réaliser ce que représente l’entretien et l’engagement nécessaire pour mener à bien cette passion.Pour cela aller voir les choses de près.
Les conseils principaux fondamentaux:bonne génétique des chiens,bonne alimentation ,bonne tenue du chenil et entrainement suivi.
J’y rajouterai quelque chose qui est pour moi fondamental:se mettre à la place du chien,c’est à dire apprécier à sa juste valeur ses efforts et son dévouement.
Pour cela le musher compétiteur devra se préparer au mieux physiquement de son côté.C’est aussi un facteur qui crédibilisera encore plus notre sport.
J’en reviens à tes chiens présente nous quelques chiens de ton team? 
Les chiens de mon attelage sont tous plus ou moins issus d’une chienne avec lquelle j’ai partagé énormément.Elle s’appelait OKAK.De sa génétique sont nés mes 3 grands leaders des dernières LGO:Gwenn,Doug et Dawa.
Gwenn et Doug ont couru toutes les étapes de LGO 2013/2014,Gwenn toutes en tête.
Dawa est le jeune qui monte,de la vitesse,de l’enthousiasme .Il doit son nom à Dawa Sherpa le fameux trailer népalais.
Mais en fait il faut considérer l’attelage comme un groupe.En tant que tel il a besoin de temps pour être efficace.Il faut aussi passer beaucoup de temps avec les individus,la performance est à ce prix.
Daniel,juillaguet,musher,mushing,husky,alaskan,chien,lgo,amundsen,odysée,05
(c) Alex et Kirsten Poulsen
Je te laisse le mot de la fin, si tu veux dire quelque chose en particulier, une pensée, un avis?

Le mushing est un sport de persévérance où rien n’est jamais acquis même pour les meilleurs,c’est ce qui en fait son charme.

Ne pas oublier non plus que Tout musher sachant musher doit savoir musher sans son chien !
Merci au Husky Siberien qui en parallèle avec France Mushing et Musher Expérience font vraiment un travail d’envergure pour vulgariser et compiler les données de notre sport
Remerciement aux sponsors de Daniel:
La Grande Odyssée 2011 -

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Swisscool Mushing

swisscool mushing logo

Animaute

Animaute.fr, site de gardiennage de chiens et chats partout en France

Facebook

Facebook du husky sibérien

GLOBE3T

GLOBE 3T fabricant des trottinettes tout terrain Evo et électriques