Appelez nous : 06 27 24 70 02

Interview de Romain Grenier : musher nouvelle génération

Romain Grenier habite dans le Cantal et est ébéniste en plus d’être musher. A 32 ans, il a encore de belles années devant lui pour s’imposer dans le monde du mushing.
Romain Grenier possède principalement de l’Alaskan Husky qui ont montrés d’excellents résultats lors de la Grande Odyssée 2013 et de plus dispose d’un palmarès très prometteur pour les années à venir.

romain-grenier-grande-odyssee-daniel-juillaguet-trophee-umes-lgo-03

Bonjour Romain Grenier.
Dis nous, avec ton travail d’ébéniste, arrives-tu à t’entraîner et entraîner tes chiens comme tu le souhaite ? Tu nous décris ta méthode ?

Oui je suis artisan ébéniste dans le cantal ou nous vivons avec ma femme et mes 2 enfants, j’ai 12 chiens à la maison, j’entraîne à proximité de chez moi, dans les pistes forestières. Ma méthode est simple et essayer d’entraîner dans des conditions similaires à la Grande Odyssée. J’utilise toujours un quad sans moteur et mes pistes me permettent de faire du dénivelé, imaginez donc que ça forge le mental! Voila mon choix d’entrainement, la préparation d’une telle course est très exigeante. J’entraîne surtout le matin de bonne heure à la fraîche, ce qui me permet d’aider ma compagne à la maison et de profiter de ma famille le soir. C’est une activité qui impose des contraintes à toutes la famille j’essaye donc de minimiser mes absences. Le plus dur est de conserver un équilibre entre les chiens, la famille et le travail.

Comment as tu pris gout à cela, aux chiens de traîneau, à la course ? Une histoire derrière cette passion ? Un évènement important dans ta vie ?

Je me suis découvert une passion pour le mushing en lisant les livres de Nicolas Vanier, j’ai attendu l’âge de 25 ans, lors de la fin de mon tour de France chez les compagnons, pour avoir mon premier chien, un malamute.

Dis moi si je me trompe, mais tes chiens viennent de l’élevage de Daniel Juillaguet et de celui de Jean Philippe Pontier, avec de tels chiens, penses-tu partir avec un avantage ? As-tu l’envie de créer ta propre lignée?

Oui j’ai ensuite eu des alaskans qui venaient de chez Daniel Juillaguet. Une rencontre déterminante pour moi, il a su me transmettre sa passion et l’envie de faire des courses. C’est la personne à qui je demande conseil dès que j’ai un doute, un tuteur. J’ai été son handler sur la Grand Odyssée et sur la Finnmarklopet. J’ai découvert ces grandes courses de cette façon. Mon souhait premier était de m’orienter vers les courses de distance, mais les réalités financière et familiale ne me permettent pas de partir aussi longtemps en Norvège, pour le moment du moins. Mais pour en arriver à cette réflexion, il m’a fallut du temps et j’ai donc décidé de m’orienter vers la Grande Odyssée. Cette course me convient vraiment, je veux en faire mon objectif annuel. Je ferai à terme qu’une seule course par an, ce sera celle-ci. J’oriente donc ma préparation et mon attelage pour celle-ci. C’est une course exigeante pour les chiens et le musher. Par contre, ce qui est appréciable, c’est l’organisation, les pistes, l’accueil, l’équipe vétérinaires, bref tout.
romain-grenier-grande-odyssee-daniel-juillaguet-trophee-umes-lgo-01

Je sais que les mushers en général, n’aiment pas quand on parle de « préférés » ou de « favoris » dans un attelage ou une meute mais tout le monde à une petite préférence pour un de ses chiens en particulier.
Peux-tu nous présenter ce chien ? Son histoire?

J’ai effectivement une chienne, Kriss, que j’ai depuis cet été, qui m’impressionne de jour en jour, je mets beaucoup d’espoir en elle. Elle m’a fait une course formidable cette année et forcément ce type d’expérience crée des liens. Mais il y a un autre chien, Solo, qui vient d’un chenil de sprint et qui m’a fait des étapes de presque 80 kms en finissant tout frais !

Comment t’es-tu préparé pour le trophée UMES et le Trophée Grande Odyssée ?

Il est important de se préparer pour une course comme celle ci car tu passes la moitié du temps à courir derrière le traîneau et je l’ai appris l’année dernière lors de mon premier trophée. J’ai tout simplement courut une fois par semaine dans les montagnes cet automne pour mieux me préparer.

Racontes nous ta dernière étape avant de remporté le trophée grande odyssée ? Comment te sentais-tu ? Les chiens ?

La dernière journée fût finalement la plus stressante, je savais les chiens fatigués et je voulais surtout gagner le double trophée alors je n’avais que 5 minutes d’avance sur Alès Picl. Comme je partais après lui, je souhaitais juste le rattraper si possible et rester avec lui. Nous étions tous fatigués et en plus je n’avais plus que 9 chiens pour les 3 dernières étapes. Après 20 kms, je l’ai aperçu dans une montée et j’ai réussi à recoller. Franchement j’étais dans le dur comme on dit, j’avais plus de jus pour pousser et courir comme au début. Dans la descente finale il a pris de l’avance et je ne le voyais plus. Mais je l’ai repris sur une erreur de direction de sa part à 2 kms de l’arrivée. J’ai réalisé que ces 2 victoires en une m’appartenaient à ce moment là. Le podium est un moment sympa car là on prend conscience de la victoire, de plus cette année, il y avait une trotinette SHERPA de GLOBE 3T en récompense et beaucoup d’autres cadeaux. La trotinette est vraiment un bel outil, super pratique, je m’en sert déjà pour les chiots, parfait.
romain-grenier-grande-odyssee-daniel-juillaguet-trophee-umes-lgo-02

Photo de Thibaut Branquart son site ici!

Parlons palmarès maintenant, 5eme l’année dernière sur le trophée Grande odyssée et cette année une superbe 3eme place sur le UMES et une 1ere place sur le trophée.
Entre nous l’année prochaine tu tente la grande odyssée Savoie Mont Blanc ? Ta préparation sera-t-elle différente ?

La victoire cette année est pour moi une surprise mais je savoure particulièrement celle du double trophée ce sont les 6 premières étapes de la grande odyssée que nous avons fait mais avec seulement 8 chiens alors que les mushers LGO en ont 10. Cette expérience m’a permis de me rendre compte que la marche est haute pour pouvoir espérer des résultats mais que par contre je me sens capable de pouvoir finir la GO avec un pool de chien complet et une préparation plus conséquente. Je ne sais pas encore ce que ferai l’année prochaine mais forcément c’est mon objectif à court terme. Pour cela il faut que j’ai assez de chiens et surtout il faut que je trouve des sponsors!

Tu nous prépare autre chose pour 2013 ?

Je serai cette année au championnat de france MID au fourgs, en 6 chiens, sans aucun objectif car mes leaders ont été saillies et elles ne courront donc pas. J’y vais pour retrouver quelques personnes que j’apprécie et profiter du beau tracé de 40 kms proposé cette année mais à vrai dire je n’aime pas vraiment ces courses d’un WE. Je prépare déjà la saison prochaine en formant mes chiots, et me ballade en famille avec les chiens.

Peux tu nous décrire un peu l’environnement de tes chiens ?

Comme je l’ai dit précédemment j’ai été à l’école « Juillaguet« . Mes chiens sont aussi à la chaîne avec une potence. J’aime bien ce système, car je n’ai aucune bagarre à gérer et détail important pour moi je vois les selles de chaque chien ce qui est un très bon indicateur de l’état de santé. J’ai aussi des enclos pour 2 chiens, pour les chiots et les femelles en chaleur.

Le mot de la fin ? 🙂

Je suis franchement content que votre site s’intéresse au mushing en général et je vous en félicite. Mes dernières expériences sur les courses ou rassemblements démontrent que la passion des mushers rencontrés passe bien au dessus de toutes considérations de race.
romain-grenier-grande-odyssee-daniel-juillaguet-trophee-umes-lgo-04

Photo de Thibaut Branquart retrouvez le sur son site
le site de Thibaut Branquart
Merci Romain Grenier pour le temps que tu nous as consacré.
Nous te souhaitons une excellente continuation et à bientôt sur les courses !

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Swisscool Mushing

swisscool mushing logo

Animaute

Animaute.fr, site de gardiennage de chiens et chats partout en France

Facebook

Facebook du husky sibérien

GLOBE3T

GLOBE 3T fabricant des trottinettes tout terrain Evo et électriques