Appelez nous : 06 27 24 70 02

Romain Grenier, Préparation LGO 2014

Romain Grenier habite dans le Cantal et est ébéniste en plus d’être musher, il possède des Alaskan Husky qui ont montrés d’excellents résultats lors de la Grande Odyssée 2013 et de plus, dispose d’un palmarès très prometteur pour les années à venir, un nouveau team, une nouvelle course, il nous dit tout !
Romain,grenier,lgo,grande,odyssée,jean,phillipe,pontier,03
Dis nous Romain, depuis notre dernier entretien beaucoup de choses ont du changer? Dis nous un peu ce qu’il y a eu de nouveau depuis ta victoire sur les trophée GO ?
Au risque de t’étonner je n’ai pas changé grand chose à ma façon de faire.  Je continue ma marche en avant, qui est de participer à la GO. Mon pool de chiens est un peu plus important et je peux enfin m’inscrire. Après le trophée je me suis rapidement projeté dans l’objectif suivant. Un trophée de gagné n’est pas une finalité, c’est par contre un bon coup de projecteur et encourageant. Je suis vraiment conscient que la marche est très haute pour pouvoir entrer un jour dans le top 10 dans une course  comme celle-ci. La concurrence est très compétitive et moi je n’ai que peu de chiens. Mon chenil est composé de 12 adultes qui vont courir cette année et j’en ai emprunté 2 pour avoir les 14 nécessaires. J’ai gardé 6 chiots cette année pour les années futures. J’ai maintenant de bons chiens, j’ai par contre peu de temps avec mon entreprise. Entraîner un team pour pouvoir seulement terminer la GO est chronophage. C’est souvent au détriment de mon sommeil que je vais faire courir les chiens. les nuits sont courtes….
Rentrons dans le vif du sujet, l’édition 2014 de la grande odyssée va te compter dans ses rangs, finis les trophées, explique nous cette décision.

Je pars cette année sans pression, je vais sur la GO sans obligation de résultat. Le but est de terminer et acquérir de l’expérience. L’essentiel est de se faire plaisir, je sais que je vais retrouver des gens que j’apprécie et passer de bons moments. Lorsque je suis venu en 2011 en tant que handler avec Daniel Juillaguet, je me disais à chaque départ frustré de ne pas être sur le traîneau, »un jour ce sera toi ». Les trophées sont de très bons tremplins. En 2012, l’année de la découverte avec le trophée grande odyssée. En 2013, le trophée UMES qui est un gros cran au dessus le trophée grande odyssée. Le plus dur reste à faire, mais je sais à quoi m’attendre. La motivation est là pour moi comme pour mon équipe.

Romain,grenier,lgo,grande,odyssée,jean,phillipe,pontier,01

Peux tu nous présenter ton team pour cette course ?

J’ai toujours la même base de chiens, j’ai fait une sélection suite au trophée et vendu 2 chiens, car je ne peux pas me permettre d’avoir trop de chiens à la maison. J’ai commencé comme ça en achetant des chiens chez Daniel Juillaguet qu’il sortait de son pool et qui m’ont permis de progresser. J’ai également intégré mes 6 chiots de l’an dernier. De nouveaux adultes sont arrivés dont certains de chez Jean Philippe Pontier. Nous progressons et apprenons tous les jours. Les jeunes sont prometteurs, j’ai confiance en mes chiens qui sont exemplaires même dans la difficulté.

Décris nous le matériel qui t’accompagnera lors de GO 2014? (Traîneau, alimentation, bottine, etc).

J’entraîne toujours au quad sans moteur, ce qui est éprouvant pour les chiens surtout sur mes pistes qui sont pentues. Faire 50 kms comme ça c’est du costaud. J’utilise 2 traîneaux un sluid jack et à partir de cette année un odyss de chez Danler. Le reste du matériel vient de chez Swisscool mushing avec qui j’avais l’habitude de travailler et qui me soutien cette année pour cette première Grande Odyssée. La base de l’alimentation c’est de la croquette et je complète en viande pendant la période de travail intensif. Je fais les choses simplement et souvent j’essaye de me débrouiller pour faire les chose à moindre coût, il n’y a pas de miracle, il faut travailler et sélectionner pour progresser.

Romain,grenier,lgo,grande,odyssée,jean,phillipe,pontier,02

Pour en avoir discuté avec toi, une problématique qui s’est dressée devant toi ont été la recherche de sponsors, dis nous en plus.

Maintenant la clef pour espérer progresser sera le soutien de partenaires ou sponsors. Se préparer à une telle épreuve implique beaucoup de sacrifices et contraintes. Que se soit sur le plan financier, familial et professionnel. Je suis artisan menuisier ébéniste. Ce statut me permet de me libérer du temps mais le travail que je ne fais pas à un certain moment et à faire à un autre. Le travail est indispensable pour pouvoir financer un chenil de 18 chiens. Pour dire vrai je ne dors pas beaucoup actuellement. Les entraînements se font souvent la nuit après avoir mangé avec ma famille ou le matin très tôt afin d’être à l’heure au travail. Il faut être vraiment passionné et un peu fou pour faire tout ça! Avoir des sponsors me permettrait de me libérer du temps et consacrer plus de temps à l’entrainement des chiens. J’ai heureusement le soutien des collectivités locales , de la station du Lioran et de swisscool mushing.

 Comme a chaque fois, Romain nous te laissons le mot de la fin.

La course n’est qu’une partie de ma passion, c’est certes l’aboutissement d’une année de travail mais ça ne dure que 10 jours par an ou l’on a un peu de reconnaissance. L’essentiel pour ma part , ce sont les heures passées au chenil ou à l’entrainement. J’aime m’asseoir au chenil prendre mon temps pour les observer, leur parler, simplement apprendre d’avantage afin de mieux les comprendre. Bon hiver à tous.

Romain,grenier,lgo,grande,odyssée,jean,phillipe,pontier,04

Suivez le ici

 

 

 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Swisscool Mushing

swisscool mushing logo

Animaute

Animaute.fr, site de gardiennage de chiens et chats partout en France

Facebook

Facebook du husky sibérien

GLOBE3T

GLOBE 3T fabricant des trottinettes tout terrain Evo et électriques